Actu théâtre - Adieu à Adel Hakim - (31/08/17)

L’auteur et metteur en scène Adel Hakim nous a quittés mardi 29 août à l’âge de 64 ans. Atteint depuis près de trois ans d’une sclérose latérale amyotrophique, maladie dégénérative paralysante communément appelée maladie de Charcot, il avait organisé son départ avec l’association suisse Dignitas. Mais l’évolution très rapide de sa maladie ne lui a pas permis de se rendre à Zurich comme il le souhaitait le 28 août… Il est donc mort un jour seulement après la date ultime s’il s’était fixée…
Né le 13 octobre 1953 en Egypte au Caire d’un père égypto-libanais et d’une mère italienne, il vivait en France depuis 1972. Diplômé d’HEC et titulaire d’un doctorat de philosophie obtenu à la Sorbonne, il a très vite choisi le théâtre et a notamment suivi les cours d’Ariane Mnouchkine et de l’Actors Studio. Dès 1984 il fonde le Théâtre de la Balance avec Elisabeth Chailloux, avec laquelle il codirigera aussi le théâtre des Quartiers d’Ivry à partir de 1992. Nommés jusqu’aux 31 décembre 2018, c’est Elisabeth Chailloux qui assurera la direction du théâtre réinstallé depuis janvier 2017 dans la Manufacture des Œillets.
Adel Hakim est connu notamment pour ses textes dramatiques Exécuteur 14 (créé en 1991) sur la guerre du Liban et dernièrement Des Roses et du Jasmin (2015) et pour ses mises en scène comme Antigone de Sophocle qu’il a montée avec des acteurs palestiniens.

Hélène Chevrier


Facebook