LE VIVIER DES NOMS - cirque métaphysique (10/07/15)

Défilé de noms, défilé de personnages imaginaires, défilé de dessins faussement naïfs, défilé de chansons bourrues : Valère Novarina continue sur sa voie qui n’appartient qu’à lui, celle de la clownerie métaphysique, de l’invention langagière toujours renouvelée qui viennent interroger le mystère de l’existence. Il y a vingt ans, on huait Novarina à Avignon. Aujourd’hui, on lui fait fête. Tous les soirs, le public applaudissait debout. Obstiné, l’auteur a gagné son combat contre le conformisme, en sachant renouveler ses mises en scène, en trouvant de mieux en mieux le ton comique de ses parades mi-médiévales mi-contemporaines. L’équipe d’acteurs s’est beaucoup renouvelée : Claire Sermonne a rejoint les Agnès Sourdillon, Dominique Prêt, Nicolas Struve et bien d’autres. C’est du cirque, de la farce, de la satire pénétrés de philosophie. Ou bien un théâtre de tréteau primitif où l’humanité d’après la création du monde se pose des questions bouffonnes et essentielles. C’est parodique, plein de références, follement savant mais vif comme les phrases de la rue. On n’aime ou on n’aime pas. De toute façon, c’est génial !

Gilles Costaz

De et mis en scène par Valère Novarina, avec Agnès Sourdillon, Claire Sermonne, Manuel Le Lièvre.
Cloître des Carmes, jusqu’au 12/07. Tournée du 15/10/2015 au 29/04/2016


Photo : Christophe Raynaud de Lage

Le site du In Acheter le magazine papier S'abonner à Théâtral  

Facebook