Je ne suis pas Michel Bouquet, avec Maxime d’Aboville, au théâtre de Poche-Montparnasse - (05/09/19) 

Capable de donner des Leçons d’histoire, qu’il reprend le dimanche au Poche, et d’incarner des personnages aussi différents que le "curé de campagne" de Bernanos, Charlie Chaplin revu par Daniel Colas ou des personnages de Goldoni ou Pinter, Maxime d’Aboville rend hommage à un aîné illustre, Michel Bouquet, dans la pièce qu'il a imginé Je ne suis pas Michel Bouquet. "C’est une idée très ancienne. Quand, jeune, je faisais du théâtre amateur à Bordeaux, j’ai découvert Michel Bouquet dans le film Comment j’ai tué mon père. Il m’a interloqué et séduit. Je ne le connaissais pas du tout. J’ai lu le livre d’entretiens qu’il avait fait avec Charles Berling, Les Joueurs, lu tout ce qui le concernait. Je me suis mis à aimer énormément cet homme pour qui le théâtre est un sacerdoce. Ayant décidé d’être ..."


Je ne suis pas Michel Bouquet, d’après Les Joueurs, entretiens entre Michel Bouquet et Charles Berling (Grasset), mise en scène Damien Bricoteaux, avec Maxime d’Aboville. 
Poche-Montparnasse, 75 boulevard du Montparnasse 75006 Paris, 01 45 44 50 21
du 4 septembre au 16 novembre



Facebook