L'homme qui voulait sauver les femmes - au théâtre du Gymnase - (06/10/16)

En 1924, Louis Ferdinand Céline soutient sa thèse de médecine intitulée Semmelweis. En quelques pages fulgurantes, le futur auteur du Voyage au bout de la nuit se passionne pour la découverte géniale et ignorée d'un médecin hongrois, précurseur de Pasteur.
La première œuvre de Céline mérite plus qu’une courte attention avant de se pencher sur ses œuvres majeures. Et si Semmelweis était à Céline ce que Rosebud est à Citizen Kane ?  Les thèmes du grand écrivain sont déjà là : la folie humaine –y compris la sienne-, la démesure, et la délicate danse de la vie. Cette histoire surprenante est interprétée par deux comédiens et 11 marionnettes.




L'homme qui voulait sauver les femmes, un spectacle de la Cie la Mémoire et L’instant, avec Michel Sigalla et Christine Lapsca
Théâtre du Gymnase , 38 Boulevard Bonne Nouvelle 75010 Paris, 01 42 46 79 79 
tous les samedis à 15h jusqu’à fin décembre 2016 (durée 1h10)

Facebook