Danse de nuit - danser en liberté ! - (10/10/16)

Avec Danse de nuit, le chorégraphe Boris Charmatz, 
(également directeur du Musée de la Danse à Rennes)
investit l’espace public avec des danseurs qui bougent 
"n’importe comment en disant n’importe quoi". Un hommage à la liberté de parole et d’être qui déserte doucement notre société de plus en plus habitée par la peur et l’angoisse. "Evidemment, ça se joue à chaque fois différemment selon la ville et l’espace choisi. Et le fait qu’on joue de nuit implique l’obscurité, les fantômes de la nuit, ou les lumières urbaines. Yves Godin a eu l’idée magnifique de confier la lumière à des gens qui la portent sur leur dos et éclairent le spectacle sans le voir, un peu comme des ombres. C'est très proche du travail qu'on avait fait dans Con forts fleuve, dans lequel on demandait à des figurants de suivre les danseurs comme des sortes d'ombres.


Danse de nuit, un spectacle chorégraphique de Boris Charmatz (photo ©Boris Brussey)
> 7 au 9/10 à la MC93 à la Friche industrielle Babcock
> 12 et 13/10 aux Beaux-Arts de Paris
> 19 au 23/10 Musée du Louvre Cour Lefuel, accès par le 8 quai François Mitterrand 75001 Paris

Facebook